Manager d'organismes à vocation sociale et culturelle

Une formation professionnalisée

Le diplôme de Manager d'organismes à vocation sociale et culturelle est un diplôme universitaire et professionnel homologué au niveau I (JO du 22 août 2012). Il ouvre sa 26ème promotion en février 2017. La formation se déroule sur deux années au rythme de cinq jours tous les deux mois environ, soit 14 semaines et une semaine en option (Management d’une coopérative).

  • Cette formation est éligible au CPF (code 162700) !

Nouveauté : ouverture de l’option Management d’une coopérative

En intriquant organisation du travail et gouvernement sociétaire, une coopérative ne peut recruter, rémunérer, être dirigée, comme une autre entreprise. Rapports au pouvoir, au savoir, au métier, au salariat : c’est toute la construction managériale qui est questionnée par la coopération et qu’interrogera donc ce module. L’intervention sur le «ménagement» coopératif sera complétée par la présentation des spécificités de la gestion coopérative et par une approche juridique des différents statuts coopératifs. Les raisons et les modalités de transformation d’une association en SCIC feront l’objet d’une présentation détaillée.

Une démarche de recherche-action et une pédagogie de projet...

La recherche-action mise en oeuvre dans la formation utilise plusieurs outils relatifs à l'autobiographie raisonnée, qui permettent à chacun de penser son action et de l'inscrire dans la durée.

Le stagiaire est invité à réfléchir et à écrire son propre parcours éducatif et socio-professionnel. L'enjeu de cette étape de la formation est de donner à chacun les moyens de nommer ces savoirs acquis à travers l'expérience de la vie, et d'en faire des connaissances partagées en les rendant transmissibles.

Ce travail s'appuie sur des savoirs d'expérience : les expériences professionnelles, mais aussi les expériences sociales, bénévoles, militantes, d'engagement volontaire, qui sont généralement reléguées dans l'ombre voire totalement occultées, bien qu'elles participent à part entière à la fondation d'un projet et d'un apprentissage professionnels.

Objectif : former des managers d'organismes à vocation sociale et culturelle...

  • des managers... des personnes capables de créer, diriger, animer, organiser, gérer, administrer des structures existantes ou nouvelles...  
  • d'organismes... essentiellement des associations, collectivités locales ou territoriales, collectifs, services internes de grandes organisations publiques et privées à but non lucratif, coopératives à finalité sociale, mutuelles...  
  • à vocation sociale... des personnes intervenant dans le champ de l'intervention sociale au sens large : assistants sociaux, éducateurs, animateurs, infirmiers, chefs de projet, agents de développement, chargés de missions...  
  • et culturelle... des intervenants dans les champs de la culture, soit la culture au sens strict, c'est-à-dire la conception, la production, la diffusion d'œuvres culturelles, soit l'animation socio-culturelle.

La formation représente 483 heures de regroupement, et se compose : 

  • de séminaires : 406 heures
• théoriques pour armer la réflexion, et thématiques pour comprendre les spécificités des champs d'intervention,
• techniques pour outiller la pratique,
• monographiques pour découvrir des expériences novatrices,
• méthodologiques pour accompagner l'apprentissage de chaque stagiaire.
  • de l’option Management d’une coopérative : 35 heures
 
  • d'ateliers mémoires : 77 heures
• ils réunissent 5 à 6 auditeurs lors de chaque regroupement
• ils sont un moment d'échanges entre auditeurs et le lieu de l'accompagnement méthodologique à la construction du mémoire
  • d'un suivi individuel,
selon la demande de chaque auditeur entre les séminaires de regroupement par le responsable de l'atelier mémoire.

Niveau requis 

  • Les candidats justifient d'un diplôme de niveau II ou d'un diplôme d'éducateur spécialisé, d'AS ou de CESF et d'une expérience sociale (associative ou syndicale) ou professionnelle de 3 ans minimum dans les domaines concernés par la formation.
  • Une dérogation pour les personnes ne possédant pas un diplôme de niveau II est envisageable à partir de 6 ans d'expérience dans les domaines professionnels concernés par la formation.

Droits et modalités 

Coût de la formation :
 
  • 4200 € dans le cadre d'un financement individuel et demandeur d'emploi (pour les deux années) / 4400 € avec l'option Management d'une coopérative
  • 8400 € dans le cadre d'un financement par l'employeur ou un autre organisme (pour les deux années) / 8800 € avec l'option Management d'une coopérative
  • Renvoyez pour agrément le dossier de candidature. Il vous sera aussi fourni sur demande par le Cestes à : cestes@cnam.fr

Le mémoire de "Manager d'organismes à vocation sociale et culturelle"... 

  • Le mémoire de fin de formation ne constitue pas en tant que tel la finalité du diplôme, l’objectif de cette formation étant de donner à chacun les moyens de réussir son projet, le mémoire est en premier lieu l’outil de conception et de réalisation du projet.
  • Il existe ainsi plusieurs types de mémoires selon la nature du projet visé. Le mémoire peut revêtir un caractère universitaire, comme il peut être strictement professionnel. Il emprunte cependant généralement à ces deux genres, intégrant des données empiriques et théoriques (qui permettent de distancier et facilitent l’anticipation et l’innovation) et desdonnées techniques (projets de statuts, de budget, etc., qui rendent crédible et « palpable» le projet). Les qualités d’un bon mémoire sont : la distanciation, l’argumentation, la cohérence, la pertinence.
  • Les mémoires peuvent prendre pour objet privilégié :
    • la construction du projet à venir
    • un diagnostic de l’organisme dans lequel l'auditeur travaille ou prévoit de travailler
    • la présentation d’organismes proches de celui projeté
    • une réflexion critique et théorique sur l'activité actuelle de l'auditeur